Jerusalem_Old_City_wall

Voyages atypiques en Terre Sainte

En dehors des sentiers battus et des lieux les plus populaires, il existe de nombreux sites exceptionnels à visiter.
Le lieu saint et historique du Mont Gerazim, dont les ruines samaritaines incluent un temple ainsi qu’une ville construit durant les périodes Perse et Hellénique, et détruite par les Hasmonéens. Mais aussi des ruines byzantines qui comprennent un monastère construit sur les vestiges samaritains. Pour les Samaritains, qui vivent à 90% d’entre eux à proximité du mont, le site est sacré. C’est en effet à cet emplacement que se dressait leur Temple Sacré, en 330 avant Jésus Christ.
A proximité, la ville de Shiloh est située en Samarie, au nord d’Israël dans la région de Beth El. Shiloh était la capitale religieuse d’Israël 300 ans avant Jérusalem. Dans le Livre de Josué le site y est mentionné comme un lieu d’assemblée du peuple d’Israël où devait être installé le Tabernacle.
Dans la région, vous pourrez également découvrir le site archéologique de Sebastia, qui date d’il y a 10’000 ans et qui comporte des traces cananéennes, hébraïques, helléniques, romaines et byzantines.
Une autre région intéressante pour les visiteurs chrétiens en Terre Sainte est située dans le Parc National de Beit Guvrin. Vous pourrez y découvrir d’important sites tels que Tel Mareshah, qui fut fortifié par Rehoboam, le fils du roi Salomon. Mais aussi l’amphithéâtre romain et de nombreuses grottes creusées sous les maisons, servant de stocks et de citernes à l’époque de leurs constructions. Dans ces caves voûtées nous pouvons encore apercevoir les traces laissées par les ouvriers durant l’excavation. Grâce à l’excellente acoustique de ces pièces, des concerts et événements y sont régulièrement organisés, jusqu’aujourd’hui.
Beaucoup de voyageurs qui visitent la Terre Sainte découvrent aussi Beit Shemesh, une ville située dans les collines au Sud-Ouest de Jérusalem. Malgré que la totalité des sites n’aient pas encore été restaurés, la Bible est partout. La datation des excavations a révélé qu’elles datent des époques cananéennes, philistines et hébraïques. Un imposant mur mis à jour nous indique que les rois de Judée avaient compris l’importance stratégique du lieu pour se défendre.
Bien que ces sites ne soient pas les plus fréquemment visités par les voyages chrétiens, ils méritent largement le détour.

En lire plus à propos des lieux saints chrétiens en Terre Sainte.

Découvrez des groupes qui ont voyagés avec nous.

Contactez nous






* Champs obligatoires